Take your pants off
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Le forum perdure encore et encore. Génial, non ? Pour les invités et futurs inscrits qui prennent la peine de lire les annonces, par pitié, épargnez nous les drogués et les anti-religions --' On a en a plus qu'assez sur le fo. Optez [1] plutôt pour la neutralité ou la croyance ;] Merci à vous ! Oh ! Et on a toujours besoin de mâles héhé.
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 

 Non, je n'suis pas aux alcooliques anonymes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Puppy E. Lamande
Puppy E. Lamande





Non, je n'suis pas aux alcooliques anonymes Vide
MessageSujet: Non, je n'suis pas aux alcooliques anonymes   Non, je n'suis pas aux alcooliques anonymes EmptyMer 23 Juin - 14:07

    Cet endroit était sale, on ne peut plus sale. Imaginez-vous les toilettes publiques, où tout le monde passe, où n'importe qui fait des gros ou des petits besoins, où les alcooliques vomissent, et des jeunes filles se font agresser.. Bon; les sanitaires du couvent n'avaient certainement pas vu autant de personnes différentes défiler. Quoi que; il faut dire qu'il y avait de tout dans cet asile, des personnes les plus normales - comme Puppy - aux psychopathes horriblement dangereux. Bref, dites-vous que les toilettes du couvent étaient pires que tout, pires que celles que l'on trouve dans les rues piétonnes. Evidemment, la jolie blonde ne s'était jamais rendue dans un tel endroit de sa vie, elle méritait mieux. Elle appellera ses parents à l'occasion, histoire qu'ils arrangent ce léger malentendu. Sa famille devait posséder au moins dix pourcents des parts du couvent, alors la "Mère supérieure" pouvait bien faire quelques aménagements pour miss Lamande, c'était la moindre des choses. Le problème, c'est qu'elle ne pouvait pas demander un tel service à ses parents puisqu'elle était en froid avec eux. En même temps, ces sales égoïstes (pour rester polie) l'avaient envoyée de force ici, histoire de totalement gâcher sa jeunesse. Réalisaient-ils à côté de quoi elle était en train de passer ? Les meilleures années de sa vie allaient filer sous son nez, sans qu'elle puisse en profiter. Heureusement qu'elle avait déjà bien vécu avant, quitte à être un peu précoce. Au moins, Puppy aura tout fait durant sa courte vie.

    Puppy entendit la porte s'ouvrir; et des pas. Quelqu'un entrait. Elle était adossée à un mur, et ne pouvait pas voir qui entrait. Son premier réflexe fut, évidemment, de cacher sa bouteille derrière son dos. Même si la jolie blonde avait déjà bu beaucoup trop de Vodka, elle était encore assez consciente pour avoir les réflexes habituels. Ce n'était pas la première fois qu'elle buvait dans les toilettes, en solitaire, telle une alcoolique. C'était d'ailleurs assez décevant, cette image qu'on pouvait avoir d'elle, si on l'apercevait comme ça. Ca ne lui ressemblait en rien ce genre de comportement ! Mettons tout ça sur le compte du couvent, il lui faisait perdre la tête. Ou la rendait malheureuse, comme vous voulez ! Elle avait beau essayer de parler aux autres, de sympathiser avec certaines personnes qui semblaient plus ou moins normales, la jeune fille avait toujours la peur d'être agressée. Elle était entourée de fou : il fallait prendre un minimum de précautions ! Enfin, ça, elle ne l'avouerait jamais. Bref; Puppy cacha donc la bouteille car, je vous le rappelle, l'alcool était formellement interdit dans cet asile. Quoi que, elle pourrait essayer de se faire prendre, et de cette façon elle se ferait virer ?! Pas sûr, je pense plutôt qu'elle irait au trou quelques jours ! La jeune femme croisa les doigts pour que l'odeur qui régnait dans les toilettes repousse la personne qui entrait. En effet, l'odeur donnait plutôt envie de vomir..

    Sachant que de tout façon, qu'elle croise les doigts ou pas, ça ne changerait rien aux faits; la personne allait entrer; Puppy ajusta sa robe. Elle était assez courte, et comme la blondinette était positionnée on pouvait voir ses dessous. Le problème, c'est que son string ne cachait pas grand chose, et dans un couvent il fallait tout de même faire preuve d'un minimum de pudeur (j'avoue avoir d'abord marqué "un minimum de pudisme") - la bonne blague. Tandis qu'elle était en train de baisser sa robe, la bouteille tomba sur le côté. Merde merde merde, elle avait oublié de la fermer. Puppy s'empressa de la ramasser, mais de la Vodka coulait déjà sur le sol. L'odeur allait se répandre en moins de trois minutes, et elle allait se faire choper. Tant pis. La jolie blonde but à nouveau une gorgée; elle était foutue, alors autant en profiter. Surtout qu'elle avait galéré à trouver une bouteille, alors autant la finir avant d'être punie comme une gamine de cinq ans !

Revenir en haut Aller en bas
 

Non, je n'suis pas aux alcooliques anonymes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Take your pants off :: # Couvent San Marco :: Partout, nul part.-